Les Îles avec les Elles,
partenaires essentielles
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
search_left
 

Les textes présentés dans cette section nous ont été soumis par les personnes

ayant appuyé les  lauréates lors du  processus  de sélection.  La Sentin'Elle  n'a

modifié ni le contenu ni la forme des présentations.

 

2003 - Lucie Vigneau

Lucie Vigneau est reconnue pour sa capacité d'écoute, sa bonne humeur et son intérêt réel pour le bien-être des autres. Son histoire est teintée d'altruisme et d'empathie. Parlant d'elle, une amie nous rappelle cette réflexion : «Sur ma route, j'ai eu besoin d'aide et cet ange est venu vers moi comme par enchantement.» 


SON HISTOIRE

Lucie est née à Havre-aux-Maisons le 18 juin 1946. Fille de Laurette Thorne et de Lomer Vigneau, elle est l'aînée d'une famille de huit filles. Très tôt, elle prit sa place auprès des jeunes de son âge; son caractère enjoué et parfois espiègle a contribué à faire d'elle la leader de son canton. En 1963, elle fit son cours d'infirmière auxiliaire à l'Hôpital Notre-Dame-de-la-Garde à Cap-aux-Meules, ce qui marqua un tournant dans sa vie. Elle y a trouvé plus qu'un métier, mais bien une «vocation».

Lucie s'est mariée à Yvon Gaudet, aujourd'hui décédé. Elle l'accompagnera dans sa maladie et l'assistera dans ses derniers moments. De leur union naîtront deux belles filles, Nancy et Marie-Josée. À ce jour, Lucie est l'heureuse grand-maman d'Alexandra et de Michaël.

Tout en élevant sa famille et en pratiquant son métier d'infirmière, Lucie devient membre de plusieurs conseils d'administration. De plus, elle fait partie de l'exécutif de son syndicat, défendant ainsi la cause des femmes dans leur milieu de travail.

Aujourd'hui retraitée, elle possède toujours un agenda bien rempli. Avec les années, elle a su se faire connaître et reconnaître auprès d'organisations à caractère sociale et humanitaire. Nous n'avons qu'à penser aux Filles d'Isabelle, à la Fabrique à titre de marguillière ou encore au Club Optimiste. D'ailleurs, le 7 janvier 1989 Lucie fut la première femmes à y siéger comme vice-présidente.

Quoique Lucie ait connu son lot de difficultés personnelles, son attitude positive les a toutefois transformées en défis qui font grandir. Au fil de ses expériences de vie, elle est devenue une femme affranchie qui se dit déterminée à aider les autres tant qu'elle aura la santé pour le faire.

 

SON ENGAGEMENT 

Lucie est une femme profondément dévouée. Sa grandeur d'âme fait d'elle une source d'inspiration pour ses proches qui sont ainsi interpellés, à leur tour, par l'ampleur des besoins de toutes sortes dans notre communauté.

Soucieuse de la qualité de ses interventions, elle n'hésite pas, dès sa retraire, à suivre des formations pour assister des gens qui choisissent de mourir à la maison. D'autres formations sur différents sujets l'aideront aussi à apaiser la misère humaine. Elle assiste, autant que faire se peut, à toutes les conférences qui se donnent aux Îles et qui portent sur le bien-être et la santé des gens : conférences pour la recherche sur le cancer, témoignages sur la maladie d'Alzheimer, luttes contre la toxicomanie et combien d'autres!

Lucie accompagne des malades à l'extérieur des Îles, elle organise et anime des veillées dans les foyers d'accueil et rend service à des personnes en perte d'autonomie. L'aide et le soutien  aux individus dans le besoin occupent une grande partie de ses journées. En plus de trouver du temps pour rendre visite à de nombreux confinés à domicile ou encore à l'unité des soins de longue durée au CHA, elle est à l'écoute des jeunes en leur prêtant une oreille attentive lorsque surgissent des problème. La situation des femmes en difficulté la touche beaucoup et elle aura toujours les mots qu'il faut pour les encourager.

Lucie possède une grande disponibilité. Tantôt on la retrouve vendant des billets pour une cause humanitaire, prenant la pression artérielle ou un test pour le diabète à celles et ceux qui le lui demande. Elle n'hésite pas à faire du "porte à porte" pour plusieurs causes humanitaires : la lutte contre le cancer, la Croix Rouge, la Fondation de l'Hôpital, Charitas Gaspé, pour ne nommer que celles-là.

Pour les personnes qui l'entourent, Lucie est une femme d'action qui accomplit avec bonheur beaucoup de gestes gratuits. Elle peut faire sienne l'expression "travail accompli" pour la constance de son engagement et la qualité de sa relation d'aide : Lucie est l'accompagnatrice bénévole pour des personnes ayant besoin de se déplacer soit en auto, soit en chaise roulante. Elle est aussi une épaule qui soutient, une oreille attentive et un cœur débordant de compassion et de générosité.

Par ses actions, Lucie nous fait comprendre comment il peut être gratifiant de découvrir le sourire sur le visage d'un malade, l'expression de paix sur celui d'une personne âgée ou le réconfort chez quelqu'un qu'on a délaissé. Sans aucun doute, Lucie prêche par l'exemple. Quand on pense à l'ampleur de son engagement dans l'action humanitaire, on ne peut faire autrement que de penser à cette maxime : «On donne beaucoup quand on donne ce qu'on est !»

SA PERSONNALITÉ

Lucie Vigneau est une femme très positive, accueillante, énergique, vive et authentique. Souvent, on peut l'entendre dire des phrases comme : «S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème !» ou encore : «Il ne faut pas emprunter la misère avant qu'elle arrive !». Elle privilégie  le sens de la famille en étant le phare qui veille sur les siens. Par diverses actions et activités, elle favorise également la solidification des liens familiaux.

Lucie est une personne qui inspire la confiance et apaise les angoisses en sécurisant avec discrétion les gens qui la côtoient. Elle affirme régulièrement sa foi en disant : «Il y a Quelqu'un qui veille constamment sur nous».

Lucie est aussi une femme équilibrée qui possède la sagesse de se garder des moments pour elle : tous les jours elle va prendre «sa marche» et trouve le temps pour suivre des cours de danse en ligne et d'aqua-forme. Elle déjeune fréquemment avec ses amies et ne manque que très rarement un spectacle.

L'on ne peut tenter de décrire Lucie Vigneau sans parler de sa bonne humeur et de son sens de l'humour. Elle aime beaucoup la vie et à ses heures elle sait devenir un boute-en-train. Là où elle passe, elle sème la joie et le sourire.

Même si sa nature humble tend à l'éloigner de toute forme de reconnaissance officielle, elle fait partie de ces êtres à qui toute une communauté tient à manifester son appréciation.

Merci à madame Lucie Vigneau

 

 

 

PRÉSENTATION DE LA CANDIDATE ET RECHERCHE :

Sylvie Cyr

Adèle Vigneau

 

© 2014
Créer un site avec WebSelf